Ticker

6/recent/ticker-posts

Header Ads Widget

Base de données : Larchitecture des systèmes de BDDR






▪Les langages relationnels d'interrogation et de manipulation de données (requêtes) constituent l'interface entre le système et l'utilisateur.▪ L’exécution d’une requête ne demande aucune connaissance préalable de la structure interne d'un tel système de base de données.▪ Ces langages descriptifs définissent des commandes expressives du style «Donnez-moi la liste de tous les employés domiciliés à Alger !» Comment un système de bases de données exécute des requêtes de l’algèbre relationnelle et du calcul relationnel Comment faire fonctionner un système de bases de données ensembliste. Une opération de jointure est longue et coûteuse. Le résultat d’un produit cartésien de deux tables peut être volumineux Une condition de sélection peut réduire la taille d'une table résultat le but de l'optimisation des requêtes Comment un système de bases de données exécute correctement les transactions «concurrentes» I. La traduction des requêtes : transformer une interrogation descriptive en expressions équivalentes de l'algèbre relationnelle.II. La gestion des transactions garantir le fonctionnement du système dans un environnement multi-utilisateur sans conflit.III. Gestion du stockage et d'accès permettent la gestion efficace des tables dans le système de bases de données.▪ Interfaces utilisateurs : l'utilisateur peut lancer des requêtes ad hoc ou des programmes d’application afin d’exécuter des requêtes standard et analyser la base de données.▪ En cas de panne ou d‘anomalie pendant la gestion des transactions, le système de bases de données permet de rétablir l'état originel de la base de données